lindsay-henwood-7_kRuX1hSXM-unsplash

Après les défis de COVID, l’Association des juristes d’expression française de la Colombie-Britannique (AJEFCB) salue le retour à la normale et continue de s’investir dans de nombreux dossiers du domaine de l’accès à la justice en Colombie-Britannique. C’est la conclusion de la 22e assemblée générale annuelle de l’AJEFCB qui s’est tenue le jeudi 23 juin 2022, en personne à Vancouver au Centre communautaire Roundhouse, ainsi que par visioconférence.

Ces dossiers sont parfois politiques, comme la nomination de juges bilingues en Colombie-Britannique ou la mise en vigueur des nouvelles dispositions linguistiques de la Loi sur le divorce. Mais surtout, il s’agit de services à la population tels que l’offre de consultations juridiques gratuites ou l’organisation d’ateliers destinés aux intervenants du système judiciaire.

Toutefois, l’AJEFCB ne souhaite pas en rester là et poursuit sans relâche son travail visant à favoriser l’accès à la justice en français. Par quels moyens? Pour un, l’Association continue de participer aux consultations visant à assurer la place de la justice au sein du prochain plan d’action fédéral sur les langues officielles. En ce qui a trait aux activités de l’Association, les projets prisés par notre clientèle se poursuivent, même si de nouvelles initiatives comme la promotion de lajef.ca, le nouvel assistant juridique en ligne, ainsi que la diffusion de balados juridiques vont voir le jour en 2022-2023.

« L’accès à la justice est un combat de chaque instant et notre Association continue d’être aux premières lignes de ce combat », a déclaré Me Sandra Mandanici, présidente de l’AJEFCB. Comme on peut le constater, l’AJEFCB est donc toujours aussi active et entend redoubler ses efforts afin de favoriser l’accès à la justice en français en Colombie-Britannique.